mardi 12 novembre 2013

Un sous-marin et des hommes



Comme promis, je viens vous parler encore un peu du sous-marin le "Redoutable"...



L'aspect technique omniprésent et la complexité des différents réseaux câblés ne sont pas ma tasse de thé et je n'y ai d'ailleurs rien compris...

D'ailleurs comme l'indique ce panonceau que j'ai traduit pour vous :

"Quand Oxygène contrôle, ça plante".




Mieux vaut donc que je laisse tomber la technique. En revanche je m'intéresse beaucoup à la vie des hommes à bord d'un sous-marin d'autant plus que, comme plusieurs d'entre vous je crois, j'ai une "légère" tendance à la claustrophobie...

Comment ne pas penser à ces hommes enfermés pour plusieurs mois dans une immense boîte de sardines avec des tonnes et des tonnes d'eau au-dessus de la tête... :-(

A tel point que, bien que sachant le "Redoutable" hors d'eau, j'ai plusieurs fois repoussé l'idée même de la visite de "la bête" tant je craignais de me sentir suffoquer à l'intérieur.

En fait je n'ai pas eu la sensation d'étouffement que je redoutais à l'intérieur du Redoutable... mais je ne me vois pas pour autant tester une plongée à bord de l'un de ces engins...

Même lorsque l'on n'est pas en temps de guerre, la vie à bord devait être particulièrement difficile.
Seul un éclairage différent permettait aux hommes de différencier le jour et la nuit.




Vous vous imaginez, vous, dans une boîte totalement fermée sans la possibilité de regarder par la fenêtre, ou de sortir prendre l'air quelques minutes... ?!

Moi, je ne peux pas.... ! Bon d'accord, en ce moment il vaut mieux ne pas regarder par la fenêtre car je pense que la réflexion serait la même que celle d'un sous-marinier :
"Que d'eau, que d'eau !"... mais quand même....

Si le commandant et les officiers avaient le privilège de bénéficier d'une cabine individuelle, celle-ci était bien étroite.





Quant aux matelots, ils devaient se contenter d'un minuscule espace pour 12 personnes.




Ma photo ne peut pas vous donner un aperçu de la chambrée puisqu'on n'y voit qu'une partie des couchettes, mais la petitesse du lieu est impressionnante et mieux vaut être tolérant pour supporter ainsi la cohabitation durant de longues semaines.
Et comme je le disais plus haut, aucune possibilité d'aller se dégourdir les jambes dehors quand les nerfs prenaient le dessus.




J'imagine que le salon des officiers n'était accessible qu'aux gradés et je me demande où les hommes pouvaient se détendre lorsque des conflits éclataient ....






La cantine où ils pouvaient prendre un petit café devait être le seul lieu où ils avaient la possibilité de souffler un peu.




Une vie que je ne leur envie pas...

Nous avons vu aussi à travers un plancher vitré la salle d'opération où de petites interventions pouvaient avoir lieu n'importe où en mer. Il n'était pas question de remonter à la surface en cas de problème médical....




Plus loin la boulangerie et les cuisines...




Pour la toilette, quelques lavabos et des douches minuscules. On comprend pourquoi les sous-mariniers sont souvent de petite taille.




Quant aux W-C, que l'on appelle latrines à certains endroits, j'ai découvert qu'à bord d'un sous-marin (ou d'un bateau) on les nomme "poulaines"...
Le manque de recul dans le couloir m'a empêchée de prendre des photos mais je peux vous dire que le siège était fermé d'un couvercle rouge très seyant... ;-)

Là , j'ai conscience de prendre des risques en vous donnant ce détail. En effet, il y a quelques années j'avais rêvé que mes enfants m'offraient un couvercle de W-C pour mon Noël... Drôle de cadeau et drôle de rêve n'est-ce pas... !
En tout cas, je glisse ici un message très personnel :
"Les enfants, si vous me lisez, je vous précise que ce que j'ai écrit plus haut n'est pas un appel à cadeau... ;-)))"

Voilà... Notre voyage à bord du Redoutable se termine. J'imagine avec quelle joie les sous-mariniers de retour à terre appréciaient de revoir le ciel, la nature, d'entendre le chant des oiseaux et même le bruit de la mer ....




 Vive le grand air !








60 commentaires:

  1. Bonjour Oxy, non une vie que je n'envie pas non plus, pour avoir visité.... je préfère encore être sur un bateau de pêche !! Merci à toi, bizzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien ne vaut le grand air JILL BILL. J
      Je suis bien d'accord avec toi :-)
      Bises à toi Fabienne

      Supprimer
  2. Tu as raison, la vie n'y était pas facile et ils devaient apprécier d'autant plus les moments passés sur la terre ferme. :)

    Merci pour ce beau reportage, Oxygène... J'espère que ton cadeau de Noël n'aura rien à voir avec tout cela... ;)

    Bisous et douce journée à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou QUICHOTTINE. Merci pour ton commentaire.
      Quant au cadeau de Noël, oui, en effet, un abattant de W-C ne me tente pas plus que ça... ;-)))
      Gros bisous à toi belle dame au poncho bleu... ;-)

      Supprimer
  3. c'st vrai qu'on ne pense pas assez aux conditions de vie des marins et sous-mariniers... la technique aidant je propose la pose de faux hublots ou faux sabords avec un film défilant..;paysage, lumière changeant et évoluant en fonction de l'heure !
    merci Oxy ton reportage m'a beaucoup intéressé.
    Bisous et belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle imagination JOSETTE ! On devrait soumettre ton idée au ministère de la marine... Les sous-mariniers eux risquent fort de réclamer de voir défiler des sirènes plutôt que des p'tits zozios... L'homme est un être si sensible.... ;-)))
      Gros bisous Josette

      Supprimer
  4. Merci Oxy pour nous faire découvrir ce monde aquatique !
    Ton clin d'oeil sur le panonceau m'a fait rire !
    Bonne journée,
    Muriel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou FACEVASION. Je suis très contente d'avoir partagé avec toi et tous mes copinautes ces images d'un autre monde.
      Merci d'avoir remarqué à quel point ma traduction de l'anglais au français est nickel ;-)
      Bonne soirée à toi

      Supprimer
  5. Ton reportage est très intéressant OXY. Je comprends toutes tes réflexions. Mon amie Nelly me parlait, à l'époque, de la vie spartiate de son mari Cornelis, parti des mois sous l'eau. Un gros sacrifice pour les deux car, elle, aussi avait une vie assez austère sans lui. Heureusement, si on peut le dire ainsi, lui, a été en retraite très jeune et a pu reprendre une autre activité à son retour. Elle, tant qu'il était en longue mission, s'est donné à corps perdu dans des études d'infirmière, métier qu'elle pratique à domicile encore maintenant et qu'elle ne veut pas arrêter alors qu'elle est largement à l'âge de la retraite. Ils ont eu deux garçons et ça n'a pas toujours été facile.
    "Quand Oxygène contrôle, ça plante": je doute fortement. Tu as un fort caractère et "contrôler" ne te fais pas peur.
    J'espère qu'en décembre, les cadeaux sauront te combler !

    Gros bisous ensoleillés, aujourd'hui, pour une fois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir ALRISHA. Tu as raison de parler des femmes de sous-mariniers et de leur famille en général. Peu de temps après notre visite du Redoutable nous avons vu un reportage sur Arte sur la vie des hommes en mer et sur leur famille à terre. Quasiment pas de communications durant les périodes de plongée, donc pas de nouvelles ni pour les uns, ni pour la autres.
      Une vie de fous, vraiment pas enviable...
      Merci pour tes bisous ensoleillés. La journée a été très belle ici aussi et cela semble bon.
      Gros bisous à toi :-)

      Supprimer
  6. Très intéressant mon Oxy mais j'étouffe ô secours!! oh que non je n'aurais pas pu travailler dans un sous-marin car je suis claustrophobe! merci pour ces photos instructives. Ca doit leur faire tout drôle quand ils remettent le pied à terre...
    Ton ciel est magnifique.
    Belle journée à tous les deux et gros bisous
    chatou
    http://villasavarymonvillage.wordpress.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir CHATOU ! Comme toi j'aurais eu beaucoup de mal à travailler à l'intérieur de ce type de boîte de sardines... Et le pire, c'est qu'il y en a de beaucoup plus petits... Je préfère ne pas y penser....
      Aujourd'hui nous avons profité du ciel bleu et d'un beau soleil. je préfère mille fois ça.
      Gros bisous Chatou :-)

      Supprimer
  7. Je suis claustro comme toi Oxy... Rien que dans un ascenseur déjà !!! Ton billet est toute de même fort intéressant, il nous plonge au coeur d'un sous-marinier et c'est rarissime !!!
    GROS BECS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou MARITÉ ! Dans les ascenseurs, je supporte mais je n'aime pas beaucoup les tunnels fermés et il m'est arrivé d'avoir un début de panique alors que nous étions enfermés dans une sorte de boyau avant d'accéder à une grotte... Heureusement que je n'aime pas me faire remarquer... Cela m'a obligée à dominer mon angoisse, mais j'avoue que je n'avais qu'une envie : faire demi-tour... Tu me vois dans un sous-marin en mission.... ;-)
      Merci pour ton com Marité, je te fais de gros bisous.

      Supprimer
  8. Ah oui, vive le grand air, même pas je peux envisager de rentrer là-dedans et de m'enfoncer dans l'eau ! Pas moyen !
    Rien que d'y penser, imagine que je manque déjà d'air ! Et toujours à la lumière artificielle, c'est pas envisageable !
    Je retourne sur ton magnifique ciel ;-)
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou PASCALE. Je vois que nous sommes nombreuses à souffrir de claustrophobie et à ne pas supporter l'idée de se retrouver enfermées avec autant d'eau au-dessus de la tête.... ;-)
      Comme toi, je préfère profiter du ciel et de toutes les belles choses de la nature que tu nous présentes si bien en images.
      Bises à toi Pascale et bonne soirée.

      Supprimer
  9. Quel reportage, Sylvie ! Jamais je n'aurai pu t'accompagner ! Et imaginer la vie des "sous-mariniers" dans cet espace exigu, je n'ose pas ! Heureusement que ton humour n'est jamais très loin ! J'ai envie de te faire un "merci" supplémentaire pour cela, ta faculté d'humour qui me fait du bien, à chaque fois !
    C'est vrai qu'avec le couvercle de wc, tu prends des risques ! :o)) Je reviendrai lire la suite plus tard...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou FIFI ! Toi non plus tu ne supporterais pas ce type d'enfermement ?! Cela me rassure de voir que nous sommes très nombreuses à ne pas s'imaginer "sous-marinières"....
      Merci à toi d'apprécier l'humour que j'essaie de distiller au fil de mes articles. Faire sourire les autres est mon plus grand plaisir.
      Pour le couvercle de W-C, je croise les doigts... Heureusement mes enfants savent que j'ai ce qu'il faut... ;-)
      Je t'assure que ce rêve m'avait vraiment étonnée et m'avait fait bien rire aussi... Je n'en suis pas sûre, mais je pense l'avoir fait après avoir revu le film "Le bonheur est dans le pré" où Michel Serrault est à la tête d'une fabrique d'abattants et de balayettes Vichy pour les toilettes.... ;-)
      Bises et bonne soirée pour toi Fifi.

      Supprimer
  10. Coucou Oxy !
    J'ai visité en septembre ce monstre, à la Cité de la Mer. Ton humour rend la visite plus légère, je n'étais pas très à l'aise et soulagée d'en sortir ...
    Quelle force mentale et quelle maîtrise de soi pour ces équipages !
    Merci pour ce chouette reportage, c'est un peu de mes vacances passées qui me revient ...
    Bisous, Plume .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou PLUME ! Puisque tu as visité le Redoutable il y a peu de temps, tu as dû reconnaître tous les lieux que j'ai photographiés et publiés ici... Tu as vraiment raison lorsque tu parles de la maîtrise de soi qu'il fallait aux équipages enfermés ainsi, hors du temps, pendant de longues semaines.
      Je ne m'inscrirai jamais sur une liste pour intégrer le corps des sous-mariniers et à lire les commentaires je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule...
      Je suis contente de t'avoir rappelé tes dernières vacances.
      Gros bisous pour toi Plume

      Supprimer
  11. Ah! Oxy à bord du Redoutable: ça ne pouvait donner qu'un billet hilarant et presque sérieux par moment! Moi, qui suis aussi claustro, j'aurais bien voulu mettre la main sur le décorateur d'intérieur qui a eu l'idée de leur mettre des rideaux jaunes. (:(( Quelle idée saugrenue: tout pour rapetisser l'espace... De toute façon, c'est l'horreur de penser à passer une semaine dans une boîte, aussi performante soit-elle!
    Bonne soirée - je souris encore!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou GINE. Si mon article est "presque" sérieux, c'est parce que je suis moi-même très sérieuse... ;-)) Euh, je plaisante bien sûr... ;-)
      Je lis que tu es toi aussi claustro... J'ai l'impression que nous pourrions créer un club car, pour l'instant, pas une copinaute ne semble être tentée par l'aventure sous-marine à bord d'une boîte à sardines...
      Vive le plancher des vaches !
      Merci d'être aussi bon public avec moi. Cela me fait plaisir.
      Très bonne soirée à toi :-)

      Supprimer
  12. Oh comme je comprend que les marins ont une joie certaine à retrouver la terre ferme, les chants des oiseaux et les beaux couchers de soleil...
    Un excellent reportage et avec toujours ton humour irremplaçable mais je ne te ferai pas concurrence car je ne peux pas m'imaginer sous l'eau à des dizaines de mètres... Même si le Redoutable est en cale sèche !
    Très bonne soirée !
    Bises qui ont été ensoleillées toute la journée !!! Youpi !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ENITRAM ! Avec une journée comme celle d'aujourd'hui c'est en effet un grand bonheur de profiter de la terre ferme, des zozios et des couchers de soleil... Ça commençait à manquer, non ?! ;-)))
      Je disais à Gine qu'il faudrait qu'on crée un club des claustros... Rien qu'ici il y aurait déjà pas mal d'adhérentes.... ;-) Je ne sais pas ce qu'en pensent les messieurs...
      Je te fais de grosses bises Martine. Passe une bonne soirée :-)

      Supprimer
  13. J'aime bien les détails "techniques" de ton billet concernant ce sous-marin que j'avais pris pour un réfrigérateur...
    Bisous, Oxy, très belle soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou NORMA ! Tu as vu combien de petits détails inattendus se trouvent à l'intérieur de "ton" réfrigérateur.... ?!!! C'est original, non ?! ;-)
      Je te fais de gros bisous Norma. Bonne fin de soirée à toi.

      Supprimer
  14. Bonsoir Oxy
    Pas claustro mais quand même....
    Un de mes amis a commandé ce genre de "véhicule", j'en retiens beaucoup de sang froid, un sens de de la retenue presque anormale, enfin beaucoup de qualités qui sont en fait, je pense, innées et plutôt masculines
    Je suis admirative.
    Ton article est savant et bien présenté. Bravo.
    Belle soirée.
    Evelyne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir EVELYNE ! Je suis également admirative de la force de caractère, de l'abnégation, de la tolérance, de la patience et du courage qu'il faut aux hommes pour vivre dans des conditions si difficiles... Ton ami doit avoir beaucoup de choses à raconter sur ces moments si particuliers. Je me mets à la place de ces hommes coupés de tout pendant si longtemps et je ne parle même pas de cette impression étouffante que peut être celle de l'eau au-dessus de la tête... Brrrr....
      Merci pour ton gentil com.
      Bonne fin de soirée à toi Evelyne :-)

      Supprimer
  15. Oh oui vive le grand air et bonne soirée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir ALPHOMEGA ! Eh bien voilà ! Je suis contente que tu sois d'accord avec moi... ! Rien ne vaut le grand air n'est-ce pas plutôt que l'air recyclé d'une grosse boîte à sardines.... ;-)

      Supprimer
  16. "et je me demande où les hommes pouvaient se détendre lorsque des conflits éclataient" je pense qu'ils allaient faire un tour dehors :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé, hé, hé..... Ce serait trop simple ALPHOMEGA.... Ta proposition tombe à l'eau.... ;-)))

      Supprimer
  17. Brrr! L'idée de vivre enfermée me fait froid dans le dos. Et sous l'eau en plus! Par contre j'aime beaucoup la très belle photo du ciel rougi par le soir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir MARIE-MADELEINE. Nous sommes donc attirées par les mêmes choses et repoussons les mêmes situations.... ;-)
      Merci de ta visite et bonne soirée à toi.

      Supprimer
  18. Rien que les 3 couchettes entassées, je manquais d'air, et j'ai vraiment poussé un soupir de soulagement sur ta dernière photo, très efficace !! un métier très particulier sous-marinier !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir MICHELAISE. Si j'avais pu faire la photo des 12 couchettes tu aurais été obligée d'appeler le SAMU.... ;-)

      Supprimer
  19. Un reportage bien réalisé mais, comme ta dernière phrase le souligne, je préfère le grand et bel air. Je ne suis pas claustro mais je ne pourrais pas vivre dans cet univers confiné. Il me faut le soleil, la lumière, le vent, les nuages, la pluie, tout ce qui manque à bord de ces engins qui, malgré tout, restent fascinants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir FOCALES. Toutes tes superbes photos nous prouvent que c'est "le grand et bel air" que tu aimes. C'est d'ailleurs un plaisir pour nous puisque nous profitons régulièrement de tes superbes clichés... :-)

      Supprimer
  20. Réponses
    1. Nous sommes donc bien d 'accord JEANNE ! :-)
      Bonne soirée :-)

      Supprimer
  21. Coucou,
    Ah décidément, que ce soit chez toi ou en lisant tes commentaires, j'ai toujours une banane qui l'illumine le visage.
    Alors même si j'ettoufe dans ton sous-marin, je repasse pour te dire merci !
    Dis la prochaine fois tu me laisse un tit peu d'air dis ??????
    Bisous et bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton gentil message PASCALE ! C'est un plaisir de te faire sourire et tu es bien courageuse d'avoir risqué l'étouffement pour venir me faire ce petit coucou....
      Je t'offre donc une bonne bouffée d'oxygène pour me faire pardonner.
      Bisous du soir pour toi :-)

      Supprimer
  22. C'est "amusant" de voir comme nous sommes beaucoup à être claustrophobes. Parce que moi je le suis vraiment beaucoup, à ne pas prendre l'ascenseur ou en tout cas jamais seule si c'est au delà du 5ème. Et pas plus de deux dans l'ascenseur dans ces cas là! Alors un sous-marin qui est un endroit petit et clos+les tonnes d'eau, c'est l'horreur absolue. Je n'arrive même pas à comprendre comment même sans être claustro on peut être sous-marinier. C'est un peu pareil pour les cosmonautes, l'espace est miniscule, mais il y a le paysage, l'apesanteur...
    Malgré cela j'ai été ravie de découvrir l'intérieur d'un sous-marin, du moment que c'est toi qui tenait l'APN!
    Ton humour m'a permis aussi de relativiser les conditins de vie de ces pauvres hommes-sardines!
    Mais vive le grand air même quand il pleut!
    Bisous Oxy!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou MARIE-PAULE ! Bienvenue au club de celles qui préfèrent le grand air.... ;-)))
      Eh oui, rien ne vaut notre belle nature et nos grands espaces.... Merci pour ton gentil com. Profite bien de la beauté de la Grèce, de ses couleurs et de tout ce que tu aimes là-bas.
      Gros bisous et bonne journée à toi :-)

      Supprimer
  23. La visite intéressante, quant à y vivre, certes, on ne peut envier le style , trop de choses manquent à notre propre confort . Bisous Sylvie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou LILIANE. Je sens que tu serais prête à refaire la déco du Redoutable en ajoutant quelques petits bouquets colorés et de jolis tableaux peut-être ?! ;-)
      Bises à toi Liliane. Je te souhaite une très belle journée.

      Supprimer
  24. Réponses
    1. Merci CEANOTHE et bienvenue sur mes pages :-)

      Supprimer
  25. Bonjour Sylvie, bien ton reportage, un couvercle de wc comme cadeau c'est vraiment pas terrible... Après une visite comme celle là vive le grand air et l'oxygène.
    Bonne journée. Bises. Christian.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir CHRISTIAN. Je suis prête à tout pour éviter ce cadeau, crois-moi.... ;-))) Quant au grand air, je vois que nous sommes tous d'accord pour le rechercher et l'apprécier.
      Bises et bonne soirée Christian.

      Supprimer
  26. La claustrophobe que je suis a du mal à respirer à la lecture de ce passionnant billet
    J'ai besoin d'Oxygène
    Je sais c'était facile
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ALOIS !
      ;-) "Besoin d'Oxygène".... ;-) C'est gentil ça....
      Alors tu es toi aussi claustrophobe ?!
      Décidément, je crois que la marine nationale ne pourra vraiment pas compter sur mes copinautes pour faire un équipage à bord d'un de ses sous-marins... ;-)
      Bises à toi Françoise et bonne soirée

      Supprimer
  27. Je n'aurais même pas eu le courage d'effectuer la visite, pas pour moi, j'ai déjà peur lorsque je prends l'Eurostar, j'essaie de dormir...heure-bleue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir HEURE-BLEUE ! A lire tous les commentaires, je constate qu'il est peut-être plus facile de créer une équipe de foot féminine que de monter un équipage de sous-marinières... ;-)

      Supprimer
  28. Une bien belle série des différents lieux de ce sous-marin.

    Oui, vivre le grand air, je suis claustrophobe et ne saurais pas vivre dans un sous-marin.

    Bisous, très bon week-end oxygene.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir EDITH. Je me demande si nous, les femmes, n'avons pas des gênes spéciaux, qui font de nous des claustrophobes.... Je crois bien que parmi tous les commentaires pas une fille ne m'a dit apprécier l'idée d'être enfermée dans un sous-marin.... ;-)
      Bisous Edith. Je file sur ton blog.... :-)

      Supprimer
  29. Intéressant ce reportage. Moi non plus, je n'envie pas les gens qui vivent dans un sous-marin. Mon grand père maternel a navigué naguère sur un navire nommé Siroco :-).

    RépondreSupprimer
  30. je vois des éviers il y aurait-il l'eau courante dans le sous-marin ? bonne nuit Oxy Bises

    RépondreSupprimer
  31. Juste un coucou pour te dire qu'il faut que tu modifies l'adresse de blog que tu laisses chez moi... :)
    Le lien gardé en mémoire dans le formulaire de commentaire n'est pas bon.

    Gros bisous et douce journée Oxy. Merci pour tout.

    RépondreSupprimer
  32. Je connais bien ce sous-marin. Les photos montrées ici sont meilleures que celles que j'ai pu faire.

    RépondreSupprimer